...QUAND TERRE INCONNUE

S'INVITE

 A LA TABLE DES AVINTURIERS

 

Terre inconnue

Peu  cité dans les principaux guides de la vinocratie, Terre inconnue, petit domaine de 4 ha créé de toute pièce par Lucien et Robert CREUS, produit des vins d'une qualité méritant de figurer au panthéon de la viticulture languedocienne. Totalement confidentiel, le domaine est pourtant bien connu des sommeliers des tables étoilées et autres dénicheurs en quête de grandes émotions, qui suffisent aisément à écumer sa production annuelle.

A l'occasion de vacances dans la région montpelierenne l'été dernier, sur les conseils de notre Président, Thomas, j'ai fait le détour par Terre Inconnue, où j'ai eu le privilège d'un accueil hors normes par Lucien CREUS, qui m'a accueilli sans problème un 15 août !

Passionnés, fiers de leur domaine et de leur travail, Lucien m'a raconté l'aventure qu'il partage avec son fils, tout en ouvrant bouteille sur bouteille pour me faire goûtre l'ensemble de la gamme (voir ici). Je peux dire que j'ai véritablement été subjugué, envoûté par la dégustation, et j'en ai évidemment profiter pour rapporter quelques flacons qui reposent dans ma cave dans l'attente de sublimer quelques dignes agapes.

La générosité de Lucien et Robert est telle que le lot d'échantillons que Thomas destinait à une soirée des Avinturiers nous a été offert... ainsi que quelques-unes des bouteilles débouchées pour notre dégustation du jour pour agrémenter mon pic-nique !

La dégustation des Avinturiers :

Nous ouvrons les débats avec "LES BRUYERES" 2013, 100 % Carignan, un vin d'entrée de gamme mais qui en dit long sur la valeur du domaine. La robe est sombre, légèrement troublée. Le nez délivre une belle complexité sur les fruits noirs, la réglisse, et le cuir, le tout accompagné de fines notes balsamiques. L'attaque est franche, avec une bouche charnue, aromatique, et dotée une fraîcheur impressionnante. A boire maintenant après un petit tour en carafe ou attendre deux à trois ans avant de le savourer sur une belle terrine de gibier ou en accompagnement d'une viande au barbecue.

Le vin qui le suit, "GUILHEM" 2012 (assemblage de Grenache, Serine, Carignan et Tempranillo), présente une robe tout aussi sombre mais avec un nez où les fruits noirs et la réglisse sont accompagnés de doux parfums épicés. Plus tendre, plus fondu, avec des tannins plus soyeux que le précedant et une finale laissant poindre en rétro-olfaction des notes légèrement "kirchées", il me semble prêt à accompagner un dessert chocolaté par exemple. Mais ne y trompons pas, il possède encore un bel avenir.

"LEONIE" 2004, issue de vieux Carignan, possède plus de profondeur que ses 2 prédécesseurs, avec des notes de fruits noirs bien mûrs, presque confiturées, de cacao, et de sous-bois qui se ravivent à l'aération. La bouche est riche, suave, et tendre, sans pour autant manquer d'énergie. Une longue finale vient prolonger le plaisir du tactile.

Si "LEONIE" 2003 s'ouvre sur un côté réducteur, l'aèration va très vite témoigner de la complexité de ce vin. Aux parfums de fruits noirs sur-mûris, viennent tour à tour s'ajouter des parfums d'épices, de sous-bois et de gibier ; le tout est accompagné de fragrances mentholées qui lui confèrent un caractère et une fraîcheur hors du commun. Quelques dégustateurs l'estiment  à son apogée, mais, pour ma part, je pense qu'il n'a pas encore révélé tous ses secrets...

Avec la cuvée "LOS ABUELOS" 2010, on change de registre, mais on ne perd rien en qualité, bien au contraire. Le vin (100 % grenache) est encore très jeune comme en témoigne sa robe sombre aux reflets violacés et son nez encore très fermé sur de dicrètes notes de fruits rouges et noirs et d'épices soulignées par une fine minéralité (graphite). La bouche est immense, portée par des tannins omniprésents et serrés, mais le vin ne se livre pas : il est taillé pour la garde ! A revoir dans 5 ans... au moins !

"LOS ABUELOS" 2001 vient confirmer nos prédictions quant à l'espérance de cette cuvée. Le vin affiche une complexité aromatique impressionnante, jouant sur l'élégance de son fruit, accompagné de notes d'épices, de cacao, de truffe, le tout respirant les senteurs d'une garrigue typiquement méditerranéenne. Et quelle longueur !!! Un vin gourmand à souhait, dont il faut profiter dès aujourd'hui !

 

Los Abuelos

Un accord parfait avec la sublime assiette

préparée par Gilles, le Maître Queux de notre QG

"Au Canon d'Or"

Bâtie sur le registre de la puissance et de la finesse à parts égales, "SYLVIE" 2008 (50 % Syrah, 50 % Serine) est le témoignage de ce qu'est un grand Languedoc, et on ne s'en lasse pas... Profond, racé, avec de la minéralité et une finale longue et tout en fraîcheur, il ne lui manque plus que quelques années pour laisser poindre son éclat. Un petit chef d'oeuvre en devenir !

Notre soirée se conclue magistralement avec "SYLVIE" 2005. Déjà patiné par ses années de garde, le vin présente un magnifique volume en bouche. La puissance gagne légèrement sur la finesse, mais l'équilibre est garanti par des tannins parfaitement ciselés. On est transcendé par une finale longue et fraîche avec une rétro-olfaction sur les épices, le cacao et la minéralité. Un beau gibier s'impose !

 

En cours de dégustation

Le job, toujours le job....

  



  Des remerciements tous particuliers….

A Lucien et Robert CREUS pour la mise à disposition gracieuse de ces flacons,

Au Canon d’Or, pour la qualité de son accueil et de son savoir-faire,

et, bien sûr, aux AvInturiers,….pour leur savoir boire !



  Un verre de vin